Page:L’Anarchie passive et le comte Léon Tolstoï.djvu/110

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


98
L’ANARCHIE PASSIVE

vaient développer leur vie sociale progressivement, l’homme ayant accaparé pour lui tout l’élément social qui se trouvait disponible sur la terre.

Cette explication mystique est intéressante en ce qu’elle nous donne un exemple, après tant d’autres, de cette curieuse contradiction remarquée chez des hommes qui, refusant de croire aux vérités religieuses parce qu’elles ne peuvent pas être prouvées, inventent en même temps des hypothèses tout aussi mystiques et mystérieuses, et en parlent comme d’un fait scientifique. Ainsi, outre cet élément social disponible sur la terre, et que l’homme s’est approprié presque exclusivement, certains savants (Pirogoff[1], Maudsley[2], Spiller[3]) parlent d’un éther qui non seulement remplit tout l’univers, mais pénètre en nous, dans notre cerveau, et y donne lieu à toute la vie psychique de l’homme ; et ils trouvent cet éther merveilleux plus à leur portée que la théorie de l’âme immortelle !

  1. En russe.
  2. Maudsley. Body and will, 1883.
  3. Spiller. Die Einheit der Naturkrafte, 1868.