Page:La Pérouse - Voyage de La Pérouse, Tome 1.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
viii
PRÉFACE.

difficultés de rédaction nées des circonstances du moment, on m’avait fortement engagé à écrire ce voyage à la troisième personne. Devenu historien par ce mode, et m’appropriant les matériaux de cet ouvrage, j’éloignais le navigateur pour me placer entre le lecteur et lui : cette proposition n’a point séduit mon amour-propre ; je l’ai sacrifié à l’intérêt qu’inspire toujours l’homme qui raconte ce qu’il a senti, qui décrit les situations pénibles où il s’est trouvé, et vous associe à ses plaisirs ainsi qu’à ses peines.

Si les circonstances m’ont environné d’entraves et d’obstacles pendant mon travail, son résultat prouvera du moins que le gouvernement n’a pas cessé de protéger les sciences et les arts pendant le cours de la plus étonnante des révolutions, qui lui a suscité une guerre aussi générale qu’onéreuse.

J’ai exposé la nature et les difficultés du travail ; je dois parler maintenant de la forme de l’ouvrage, de sa distribution, et des soins pris pour son exécution matérielle.