Page:La Rochefoucauld - Œuvres, Hachette, t1, 1868.djvu/196

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
60
RÉFLEXIONS OU SENTENCES

dire[1] est que, dans rame, c’est une passion de régner ; dans les esprits, c’est une sympathie ; et dans le corps, ce n’est qu’une envie cachée et délicate de posséder ce que l’on aime[2] après beaucoup de mystères. (éd. 1*.)

  1. Var. : Il est malaisé de définir l’amour : tout ce qu’on peut dire. (1665.)
  2. Var. : de jouir de ce que l’on aime. (1665.) — La passion de l’amour paraît à Cicéron si légère, qu’il ne voit pas à quoi la comparer : Totus… iste qui vulgo appellatur amor… tantæ levitatis est, ut nihil videam quod putem conferendum. (Tusculanes, livre IV, chapitre xxxii.) « Pour ce qui s’appelle communément amour, c’est chose si légère que je ne vois rien à quoi je le puisse comparer. » — Dans sa maxime 638, la Rochefoucauld sera moins embarrassé que Cicéron, et comparera l’amour à la fièvre. — Vauvenargues (p. 80) : « Si l’âme est distincte du corps, si c’est, non pas le corps, comme le suppose ici l’auteur, mais l’âme, qui sent (a), on ne peut pas dire que l’amour est, dans le corps, une envie cachée et délicate de posséder ce que l’on aime. Et d’ailleurs, quel est cet amour qui ne veut posséder qu’après beaucoup de mystères ? Le duc de la Rochefoucauld avoit pris cela dans nos romans, ou parmi les Femmes savantes de Molière. » — Il serait peut-être plus juste de dire que, dans cette maxime, le noble duc avait gardé le ton de l’hôtel de Rambouillet. — La Harpe répond à la Rochefoucauld (tome VII, p. 265 et 266) : « Je crois qu’on en peut dire (de l’amour) tout autre chose, et je doute que beaucoup de gens goûtent cette définition. On est souvent tenté de dire aux moralistes qui parlent de l’amour, comme à Burrhus :
    Mais, croyez-moi, l’amour est une autre science (b).

    D’abord, ce n’est point une passion de régner, car celui des deux qui aime le plus est toujours le plus gouverné. Ce n’est pas toujours une sympathie ; car il y a des amants qui n’ont entre eux aucune conformité de caractère, d’esprit, ni d humeur, et qui ne peuvent s’accorder sur rien, si ce n’est à s’aimer… Au reste, je pense, comme la Rochefoucauld, qu’il (l’amour) est très-difficile à définir : aussi ne le définirai-je point, d’abord parce qu’il me convient d’être plus réservé que lui, et puis parce que chacun ne définit que le sien. »

    a Vauvenargues dit dans sa maxime 545e (Œuvres, p. 451) : « Les plus vifs plaisirs de l’âme sont ceux qu’on attribue au corps ; car le corps ne doit point sentir, ou il est âme. »

    b Racine, Britannicus, acte III, scène i, vers 796.