Page:La Rochefoucauld - Œuvres, Hachette, t1, 1868.djvu/200

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


RÉFLEXIONS OU SENTENCES LXXVIII L’amour de la justice n’est, en la plupart des hom- raes que la crainte de soufTiir l’injustice, (éd. i*.) LXXIX Le silence est le parti le plus sur de celui qui se défie de soi-même^, (éd. i.) . L’édition de i665 n’a pas ce correctif: « en la plupart des hommes. » — Celte pensée est un résumé des maximes $78 et 58o. — Le cardinal d’Ossat [lettre 336, édition de Boudot), cité par Amelot de la Houssaye : « Ceux-là même qui n’ont point connu la yraie source de la justice ont néanmoins reconnu qu’il la falloit observer, et se garder de faire tort et injure à autrui, afin de n’en recevoir point. ï — J. Esprit ^tome I, p. 5i3 et 5i5) : « L’équité des personnes privées est une crainte qu’ils ont qu’on ne leur fasse des injus- tices. » — « La justice des particuliers n’est qu’une adresse qui tend à mettre leur vie, leur bien et leur honneur à couvert des injures qu’on leur peut faire. » — La Harpe (tome VII, p. 261) : «. Je n’en crois rien du tout : c’est le cri de la conscience, c’est un sentiment qui précède toute réflexion. Il y a mille injustices que nous ne crai- gnons pas de souffrir, et dont la seule idée nous révolte, j . C’est encore là une des pensées que Vauvenargues (p. 84) trouve communes. — Stultiis quoque , si iacuerit, sapiens reputabitur ; et si compresserit labia sua , intelUgera ( lÀvre des Proverbes , cha- pitre XVII, verset 28). 0: Le sot lui-même, s’il se tait, sera réputé sage; et tant que ses lèvres seront closes, intelligent. î — Caton (livre I, distique 3} : Virtutem primam esse puta compescere linguam. Regarde comme la première vertu de retenir la langue. » — Publius Syrus : Taciturnitas stulto homini pro sapientia est . K Pour le sot le silence tient lieu de sagesse. » — Montaigne [Essais, livre III, chapitre vni , tome III, p. 4^8) : a A combien de sottes âmes, en mon temps, a seruy vne mine froide et taciturne de iiltre de prudence et de capacité! s — Voyez la ff des Réflexions diverses.