Page:Labiche, Delacour, Choler - Les Chemins de fer, 1867.djvu/139

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Ginginet, à part.

Ah ! sceptique !


Jules, à part.

Comment ! elle a pris au sérieux… Est-elle bête !


Colombe, entrant.

Monsieur, le fricandeau est prêt.


Ginginet.

Très bien ! Où est ma nièce ? (Allant à la porte de gauche.) Jenny ! Jenny ! (Il sort un instant, Clémence remonte causer avec Colombe.)


Jules, à part, tirant son carnet de sa poche.

Détrompons-la bien vite ! (Ecrivant.) "Ne croyez pas un mot de ce que je viens de dire, c’était pour détourner les soupçons de votre mari. Je vous aime toujours."

Jenny, entrant, à Ginginet

What, uncle ?

Quoi, mon oncle !


Ginginet.

Le fricandeau est prêt… Ah ! elle ne comprend pas ; parlons-lui anglais. (A Jenny.) Beefsteak, rosbeef, macaroni.


Jenny, sautant de joie et passant à l’extrême droite.

Oh ! yes ! macaroni !


Jules, à part, montrant le billet.

Comment le lui faire parvenir ? (Agitant son billet pour le faire voir à madame Ginginet.) Madame ! madame !

Mouvement du mari, Jules cache le billet derrière son dos.

Jenny, s’en emparant

Oh ! thank you.

Oh ! merci !


Jules.

Mademoiselle !