Page:Labiche, Delacour, Choler - Les Chemins de fer, 1867.djvu/40

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



La voix de l’employé, derrière le guichet.

M. Ginginet…


Ginginet, se levant.

Déjà !… Quand je vous disais…


Tapiou, appelant.

M. Ginginet !


Ginginet, s’approchant du guichet.

C’est moi…


L’employé, lui repassant son bordereau.

Votre bordereau est mal fait, il faut le recommencer.

Le guichet se referme.


Ginginet, ahuri.

Quoi ? Comment, le recommencer !


Tapiou.

On vous dit qu’il est mal fait…


Ginginet.

Qu’est-ce qu’il lui manque ?


Tapiou.

Ca ne me regarde pas… Allez vous asseoir !


Scène VII

Les Mêmes, Jules ; puis Le Capitaine Courtevoil


Ginginet.

Mais sacrebleu ! si personne ne m’indique… je n’en sortirai pas !…

Il remonte.


Jules, rentrant du troisième plan, à gauche, et à lui-même.

Une journée de flambée ! je rentrerai bredouille ! (Apercevant