Page:Labiche, Delacour, Choler - Les Chemins de fer, 1867.djvu/68

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


vous mettre un écriteau : Réservé… (Le Chef de gare va prendre une plaque qu’il accroche sur le wagon.) Comme cela, vous serez tranquilles.

Il sort par le deuxième plan droite.


Ginginet, triomphant, à Jules.

Je sais faire un sacrifice pour voyager avec les gens qui me conviennent… Au moins si je prends des compagnons de route… je les choisirai.


Jules.

Vous êtes dans votre droit… Je n’ai plus rien à dire. (Il s’éloigne.)


Ginginet.

Ce n’est pas malheureux !


Jules, à part.

Mais j’ai mon idée… Tu me choisiras, tu me prendras dans ton wagon… et tu me dorloteras… c’est moi qui te le dis !


Ginginet, montrant l’écriteau.

Réservé.


Jules.

Oui ! oui ! réservé…


Scène VI

Les Mêmes, moins Jules ; puis Lucien ; puis un Voyageur


Ginginet.

Enfin, nous en voilà débarrassés !… Mesdames, vous pouvez descendre… le wagon est à nous… nous avons encore huit minutes pour nous dégourdir les jambes.