Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Il est grognon, maussade, sournois, jaloux… et sa femme donc !… Certainement, je n’aime pas à dire du mal des maîtres…


Félix.

Oh ! non !…


Virginie.

Une chipie ! une bégueule, qui ne vaut pas mieux qu’une autre.


Félix.

Parbleu !


Virginie.

Dès que Monsieur part… crac ! elle part… et où va-t-elle ?… elle ne me l’a jamais dit… jamais !…


Félix.

Oh ! vous ne pouvez pas rester dans cette maison-là.


Virginie, baissant les yeux.

Et puis, ça me ferait tant plaisir de servir avec quelqu’un de Rambouillet…


Félix, l’embrassant.

Seine-et-Oise !


Scène II

Virginie, Félix, Vézinet



Vézinet, entrant par le fond ; il tient un carton à chapeau de femme.

Ne vous dérangez pas… c’est moi, l’oncle Vézinet… La noce est-elle arrivée ?


Félix, d’un air aimable.

Pas encore, aimable perruque !…