Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/298

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Car nous veillerons sur elle
Avec amour.

Au milieu de l’ensemble, Saint-Germain prend un flambeau et se dispose à éclairer la baronne.


La Baronne.

Restez, Saint-Germain, vous pourriez attraper du froid.


Saint-Germain.

Madame m’honore.

La baronne sort par le fond.


Scène II

Saint-Germain, Marie


Saint-Germain et Marie restent un moment à la porte du fond, l’oreille au guet. On entend le bruit de la voiture qui s’éloigne. Aussitôt Marie et Saint-Germain redescendent la scène en dansant et en chantant en sourdine.


Tous deux.

Drinn ! drinn ! drinn !


Marie.

La v’là partie !…


Saint-Germain.

Amour de baronne !… elle va gigoter jusqu’à l’aurore… nous avons le temps de faire les quatre cent dix-neuf coups !…


Marie.

Ah ! si tu n’avais pas mal aux bronches !


Saint-Germain.

Moi ? cruche naïve ! elle a aussi ingurgité le goujon ?