Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/312

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


langue.) Oh ! oh ! voilà une mauvaise langue… Voyons le pouls… (Il lui prend la main.) Oh ! oh ! voilà un mauvais pouls…


Berthe.

Qu’ordonnez-vous, docteur ?


Saint-Germain.

Il faut se flanquer au lit…


Berthe.

J’y pensais…


Saint-Germain, à part.

Bravo ! elle donne dedans.


Berthe, se renversant dans le fauteuil.

Ah ! docteur !


Saint-Germain.

Plaît-il ?


Berthe, d’une voix mourante.

Je crois que je vais me trouver mal !


Saint-Germain.

Ca m’arrange… Oh ! la pauvre enfant !… oh ! la pauvre enfant !…

Il la prend dans ses bras et la porte avec précaution sur le devant de la scène, en la berçant et en chantant à demi-voix.

Air : Dodo, l’enfant do

L’ordonnance du médecin,
Est que l’on couche la malade ;
Demain il faut qu’ell’ prenne un bain
Et deux verres de limonade ;
Mais qu’elle dorm’ jusqu’au matin,
Ou…j’luis fais boir’ du chicotin !

Oh ! du chicotin… qui est si amer ! Non, non, docteur… elle dormira… (Très doucement.) Elle dort !