Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/322

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Saint-Germain, à part, faisant le geste de fouetter.

Oh ! Dieu ! quel malheur qu’elle ne soie pas à moi !


Marie.

Partons !… (Bas à Saint-Germain.) Pourvu que nous rentrions de bonne heure, Madame ne se doutera de rien.


Saint-Germain.

En route !

Marie et Saint-Germain prennent chacun Berthe par une main.

Ensemble

Air final de la Dame de trèfle

Saint-Germain et Marie

Quel plaisir ! ah ! c’est charmant !
De veiller sur cet enfant ;
En n’ pas la quittant des yeux,
Nous n’en veillerons que mieux.

Berthe

Quel plaisir ! ah ! c’est charmant !
J’vais au bal comme maman.
J’verrai danser et je veux
Sauter et danser comme eux !

Après l’ensemble, ils courent tous trois vers le fond pour sortir.

Marie, s’arrêtant. Ah diable ! et le passe-partout pour rentrer ?


Saint-Germain.

Où est-il ?


Marie.

Sur la cheminée.