Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/351

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


S’en va danser dessus l’ gazon
Avec Suzon.
Et zon, zon, zon,
Et zon, zon, zon !


La Baronne.

Qu’est-ce que c’est donc que ça ?…


Saint-Germain.

C’est… sa fable, madame !


Berthe, parlé.

Second couplet !

Elle chante.

"Venez, qu’il dit, loin du tapage,

Là-bas, derrièr’ c’t’ épais buisson,

Nous jaserons."

Elle dit "Jasons de mariage…

Quand est-c’ que nous l’ célébrerons ?…"

Mais il répond :

"Et zon, zon, zon !

Et zon, zon, zon ! "


La Baronne.

Assez ! assez… !

Ici Berthe danse un petit pas soldatesque.


Marie, bas.

Ah ! mon Dieu !


Saint-Germain, bas.

Voilà le bouquet !


La Baronne,

Quel est ce pas ?… Ah ! l’horreur !


Saint-Germain, souriant.

C’est… c’est la scottish, madame.