Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/352

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



La Baronne, enchantée.

La scottish !… Quoi ! c’est là cette danse à la mode ?…


Saint-Germain, affirmativement.

Voilà !


La Baronne.

Mais qui lui a appris… ?


Saint-Germain.

C’est Marie.


Marie, effrayée.

Moi ?…


Saint-Germain.

Pour la fête à Madame !… moi, la fable… et Marie, la scottish.


La Baronne.

C’est très gracieux… très gracieux. J’ai une soirée pour demain, je la lui ferai danser… elle fera l’admiration du salon !


Saint-Germain, à part.

Cristi !… je loue une stalle !


La Baronne.

Je vous remercie, mes amis… je veux reconnaître vos attentions et vos soins…

Elle va chercher de l’argent dans sa toilette.


Saint-Germain, bas à Marie.

Un louis chacun !…


Marie, bas,

J’ai des remords.


Saint-Germain, bas.

Polke dessus !… Si le louis te gêne, tu me le passeras.