Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/385

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Colardeau.

Moi, à votre place, je lui mettrais des attrapes dans le dos… des rats… ça se fait en carnaval.


Pontbichet, le renvoyant.

Va, va.


Colardeau.

Cristi ! que j’ai envie de dormir !

Ensemble

Air : Quelle étrange aventure (l’Enfant de quelqu’un)

Pontbichet

Je l’entends : du silence !
Car de ma vengeance
Voici le moment.
Sans confident,
Je confondrai ce garnement
Pars à l’instant,
Et couche-toi tout doucement.

Colardeau

Je l’entends : du silence !
Car de sa vengeance
Voici le moment.
Sans confident,
Il confondra ce garnement.
Dans un instant
Je dormirai profondément.

Colardeau rentre à droite