Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/414

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Scène IV

Camille, Poupardin, Tourterot



Camille.

Je vous dérange ?


Poupardin.

Mais non ! viens donc ! (La prenant par la main.) Permettez que je vous présente ma fille.


Tourterot, saluant.

Mademoiselle… (Bas à Poupardin.) Chic !… très chic !


Poupardin, étonné.

Hein ?…


Tourterot.

Je dis : chic, très chic.


Poupardin.

Elle désirait que je la promenasse… j’ai pensé qu’il était bon que je m’exécutasse et que je l’emmenasse…


Tourterot, à part.

C’est un subjonctif à jet continu que ce beau-père.


Poupardin.

Afin qu’ensemble nous vissions, nous décidassions et nous terminassions…


Tourterot.

L’acquisition… (À part.) Il parle comme Napoléon… Landais.


Poupardin.

Mais avant tout…