Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/54

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


monsieur… ce chapeau ne viendra pas tout seul sur la tête de Madame !…


Emile.

Sans doute. Courez, monsieur, courez !


Fadinard.

Moi ?…


Anaïs, se levant, très agitée.

Au nom du ciel, monsieur, partez vite !


Fadinard, se récriant.

Partez vite est joli !… mais je me marie, madame… j’ai l’honneur de vous faire part de cet affreux événement… Ma noce m’attend au pied de l’escalier…


Emile, brusquement.

Je me moque bien de votre noce !…


Fadinard.

Lieutenant !


Anaïs.

Surtout, monsieur, choisissez une paille exactement pareille… mon mari connaît le chapeau.


Fadinard.

Mais, madame…


Emile.

Avec des coquelicots…


Fadinard.

Permettez…


Emile.

Nous l’attendrons ici quinze jours, un mois… s’il le faut…