Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/92

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


piano pour détacher une fleur de son bouquet.) Il y aurait de la cruauté à vous faire attendre plus longtemps…


Fadinard, sur le devant de la scène, à part.

Enfin, je vais le tenir, ce malheureux chapeau ! Je pourrai rentrer chez moi… (Tirant sa bourse.) Il s’agit maintenant… Dois-je marchander ?… Non ! une baronne !… ne soyons pas crasseux !


La Baronne, lui remettant gracieusement une fleur.

Voici, monsieur, je paye comptant.


Fadinard, prenant la fleur avec stupéfaction.

Qu’est-ce que c’est que ça ?… Un œillet d’Inde !!! Ah çà ! elle n’a donc pas reçu ma lettre ?… je porterai plainte contre le facteur !…


Scène VI

Fadinard, La Baronne, Invités des deux sexes


Les invités entrent par la droite.

Chœur

Air de Nargeot

Les invités
Quel plaisir
De venir
Chez l’amie
Qui nous convie.
Heureux jours
Qui toujours
Auprès d’elle semblent trop courts.

La Baronne

De remplir
Son désir,