Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/104

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ACTE IV


Un jardin. — Bancs, chaises, table rustique ; à droite, un pavillon praticable.






Scène Première


DANIEL, puis PERRICHON



DANIEL, entrant par le fond à gauche.

Dix heures ! le rendez-vous n’est que pour midi. (Il s’approche du pavillon et fait signe.) Psit ! psit !


PERRICHON, passant la tête à la porte du pavillon.

Ah ! c’est vous… ne faites pas de bruit… dans une minute je suis à vous.

Il rentre.

DANIEL, seul.

Ce pauvre M. Perrichon ! il a dû passer une bien mauvaise nuit… heureusement ce duel n’aura pas lieu.


PERRICHON, sortant du pavillon avec un grand manteau.

Me voici… je vous attendais…


DANIEL

Comment vous trouvez-vous ?