Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/144

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Machut.

Faute !… faute !… Chatfinet, votre concurrent, a été plus malin, il lui a dit ce matin : « Mon Dieu ! les beaux choux ! »


Caboussat.

Il a dit cela, l’intrigant ?


Machut.

Vous feriez bien d’aller voir le père Madou, en voisin… et de lui toucher un mot de ses choux… sans bassesse ! Je ne vous conseillerai jamais une bassesse !


Caboussat.

Tout de suite ! j’y vais tout de suite ! (Appelant.) Jean !


Jean, entrant par le pan coupé de droite.

Monsieur !


Caboussat, va à Jean.

Mon chapeau neuf… dépêche-toi…

Jean sort par la porte latérale.

Machut.

Je vais avec vous… je vous donnerai la réplique…


Jean, apportant le chapeau.

Voilà, monsieur.


Caboussat.

Une idée… Je vais lui en demander de la graine, de ses choux.


Machut.

Superbe !


Chœur.

Caboussat, Jean, Machut.

Air d’Une femme qui bat son gendre

L’électeur est fragile,