Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/423

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Scène III

Les Mêmes, Lucile



Lucile, sortant de la gauche.

Bonjour, ma tante ! (S’arrêtant.) Ah ! quelqu’un !… (Saluant Horace.) Monsieur…


Horace.

Mademoiselle…


Madame de Guy.

Monsieur… mademoiselle… Comment ! vous ne vous reconnaissez pas ? Horace !… Lucile !…


Horace.

La petite Lucile !…


Lucile.

Le cousin Tic !…


Horace, il embrasse Lucile.

Ma tante… peut-on ?…


Madame de Guy.

Mais certainement !


Horace, embrassant Lucile de nouveau.

Comme vous avez grandi !


Lucile.

Et comme vous avez engraissé !


Horace.

Là !… (À sa tante.) C’est elle qui est dans le vrai ! (Examinant Lucile.) Comment ! voilà cette petite fille ?…


Madame de Guy.

À qui tu as appris à épeler…