Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/499

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Désambois.

Il insulte les fleurs ! parce qu’elles ne peuvent se défendre !


Scène VII

Les Mêmes, moins Horace



Madame de Guy.

Cette scène m’a bouleversée…


Lucile.

J’en suis encore toute tremblante.


Désambois.

Moi qui le croyais doux, modéré…


Lucile.

Parce que, hier, ma tante lui avait bien recommandé de se contenir avec vous…


Désambois.

Ah ! vous lui aviez recommandé !… C’est donc ça ?


Lucile.

Quant à moi, mon parti est pris… Je suis suffisamment édifiée sur le caractère de M. Horace… Jamais je ne serai sa femme !


Désambois.

Il est bien fâcheux que nous n’ayons pas sous la main un autre prétendu.


Lucile.

Eh bien, et M. Magis ?


Désambois.

Mais je croyais qu’il ne vous plaisait pas !