Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/98

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



PERRICHON

Saprelotte !


JEAN

Quoi donc ?


PERRICHON

Rien ! Laissez-nous !

Jean sort.

DANIEL

Eh bien, vous voilà dans une jolie situation !


PERRICHON

Que voulez-vous ! j’ai été trop vif… Un homme si poli !… Je l’ai pris pour un notaire gradé !


DANIEL

Que faire ?


PERRICHON

Il faudrait trouver un moyen… (Poussant un cri.) Ah !…


DANIEL

Quoi ?


PERRICHON

Rien ! rien ! Il n’y a pas de moyen ! je l’ai insulté, je me battrai !… Adieu !…


DANIEL

Où allez-vous ?


PERRICHON

Mettre mes affaires en ordre… vous comprenez…


DANIEL

Mais cependant…


PERRICHON

Daniel… quand sonnera l’heure du danger, vous ne me verrez pas faiblir !

Il sort par la droite.