Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/455

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



pontcharrat.

La belle raison !


gindinet, dans la coulisse.

Au secours ! au secours !


pontcharrat.

Ce bruit… dans la classe de Gindinet.



Scène II


PONTCHARRAT, HENRIETTE, GINDINET.



gindinet, paraissant avec un martinet à la main et parlant à la cantonade.

Oui, vous êtes des anarchistes ! des terroristes ! des communistes !


pontcharrat.

Ah ! mon Dieu ! qu’y a-t-il ?


gindinet.

Père Pontcharrat ! l’hydre de l’anarchie est entrée dans mon école ! ma chaire a été violée !


pontcharrat.

Vous m’effrayez.


gindinet.

C’est encore la faute de Marmadou… c’est toujours la faute de Marmadou !


pontcharrat.

Qui ça ?


gindinet.

Un de mes élèves, le chef de la Montagne, un gueux,