Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 04.djvu/57

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Aubin.

C’est que… il vient d’en arriver d’autres…


Dutrécy.

Comment ?…


Aubin.

Oui… une demoiselle amenée par une dame… avec une grande caisse…


Armand.

C’est Thérèse !…


Dutrécy.

Ma nièce !…


Armand.

Quel bonheur !… Je cours la recevoir !…


Aubin, à Armand.

Mais il y a aussi un jeune homme qui est déjà venu ce matin ; il vous attend dans votre chambre…


Armand.

Un jeune homme ?… Je ne peux pas le voir en ce moment… ma cousine arrive… Son nom ?…


Aubin.

M. Georges !…

Il sort.


Armand.

Georges ?… c’est lui, mon oncle !…


Dutrécy.

Qui, lui ?…


Armand.

L’ami que j’ai sauvé !


Dutrécy.

Eh bien… va le recevoir…