Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/175

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Henriette.

Pourquoi ?


Verdinet.

Parce que… le temps n’est pas sûr !


Madame Désaubrais.

Un soleil magnifique !


Monnerville.

C’est convenu. Je vais commander les chevaux. (Bas à Verdinet.) Charmante ! charmante !

Monnerville sort par le fond, à droite.


Scène XII

Henriette, Verdinet, Madame Désaubrais ; puis Galinois



Verdinet, avec humeur.

C’est ridicule ! On n’accepte pas ainsi une promenade avec un inconnu !…


Henriette.

Comment, un inconnu ?


Madame Désaubrais.

Un homme qui s’est jeté dans la Marne !


Henriette.

Un jeune homme distingué !


Madame Désaubrais.

Courageux !


Henriette.

Dévoué !