Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/178

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Henriette, à Verdinet.

Nous allons te le présenter… Il devait venir ici à deux heures, pour faire de la musique.


Galinois.

Nous tâcherons de le distraire. (Bas à Verdinet qui est descendu.) Un collègue !


Verdinet, à part.

Oh !… qu’il m’agace !…


Scène XIII

Les Mêmes, Hector


Hector entre par le fond avec des cahiers de musique sous le bras.


Henriette, l’apercevant.

Venez, monsieur, que je vous présente à mon mari.


Verdinet, saluant.

Monsieur… (Le reconnaissant.) Oh !


Hector, laissant tomber ses cahiers de musique.

Oh !


Henriette.

Vous vous connaissez ?


Verdinet.

Beaucoup… Ce cher Hector… un client ! (Bas.) Comment ! je vous prête mon fusil… et vous tirez sur moi !


Hector.

Je ne savais pas, je vous jure !