Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/179

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Galinois, à part.

Du reste, il a bien une tête à ça, le petit !


Verdinet, à part.

Ah ! tu fais la cour à ma femme, toi !… Je m’en vais te couler. (Haut.) Il m’a bien souvent raconté ses malheurs… ce pauvre ami ! mais, il faut être juste, Hector… Tous les torts ne sont pas du côté de madame de Marbeuf


Tous.

Comment ?


Verdinet, à Hector.

Vous étiez vif, et parfois votre main s’oubliait jusqu’à…


Henriette et Madame Désaubrais.

Oh !…


Galinois.

Frapper une femme !…


Hector, protestant.

Mais, monsieur…


Verdinet.

Vous n’étiez pas non plus un mari très exemplaire… et la chronique parle d’une certaine danseuse…


Henriette et Madame Désaubrais.

Oh !


Galinois.

Une sauteuse !…


Hector.

Permettez…


Verdinet, l’interrompant.

Avec laquelle vous fîtes un souper… célèbre