Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/190

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Madame Désaubrais.

Oh ! je vous en prie… allez la chercher.


Galinois, à part.

La tante prête les mains à un commerce de romance, oh !


Monnerville, bas à Verdinet, au fond.

Charmante ! charmante !

Il entre à droite.


Scène XVI

Madame Désaubrais, Verdinet, Henriette, Galinois



Verdinet, à part.

Il me faut prendre un parti… ça ne peut pas durer comme, ça ! (Haut.) Vite, mesdames, vos malles, vos paquets !… Nous partons !


Galinois.

C’est ça, partez !


Madame Désaubrais.

Comment ! nous partons ?


Henriette.

Et où allons-nous ?


Verdinet.

En Suisse… Non, en Italie !


Henriette.

Comme cela… tout de suite ?