Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/40

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Hernandez.

Dieu vous garde !

Elle sort par le pan coupé de droite.


Scène VI

Hernandez ; puis Pionceux



Hernandez, prenant un journal sur le guéridon et venant s’étendre sur le canapé.

Voyons le cours des cotons. (Lisant.) "La commission sur le travail des enfants dans les manufactures a tenu hier sa cinquante-deuxième séance…" (Rejetant le journal.) Ca m’embête, ces journaux d’Europe !… Je vais sonner la femme de chambre pour me tenir compagnie.

Il sonne à la cheminée.


Pionceux, entrant du fond.

Monsieur a sonné ?


Hernandez.

Ce n’est pas toi… c’est la femme de chambre.


Pionceux.

Elle habille Madame.


Hernandez.

Alors, fais-moi la conversation… à haute voix.


Pionceux, à part.

Il est sauvage mais pas fier… (Haut.) Qu’est-ce que Monsieur veut que je lui dise ?

Il prend un siège et s’assoit à gauche.


Hernandez, après avoir fait lever Pionceux, se mettant à cheval sur une chaise près du canapé.

Maintenant, raconte-moi tes voyages.