Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/76

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Loïsa, offusquée.

Monsieur !

Elle passe à droite.


Hernandez.

Je parle de vos mains !… (Il veut lui prendre la main.) Ah ! Loïsa ! cousine !


Loïsa, se reculant.

Mais, monsieur… je suis mariée !…


Hernandez.

Si ce n’est que ça, moi aussi, et à une reine, encore !


Scène IX

Les Mêmes, Martin



Martin, sortant de la chambre d’Agénor.

Allons bon !


Hernandez et Loïsa, se retournant.

Quoi donc ?


Martin.

Voilà qu’il a la colique, maintenant.


Loïsa.

Oh ! vous êtes révoltant avec vos expressions.


Martin.

C’est le nom ! comment veux-tu que j’appelle ça ?


Loïsa.

Dites un refroidissement.