Page:Lamare - Histoire de la ville de Saint-Brieuc.djvu/71

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


La période qui s’écoula de 1525 à 1565 fut, l’une des plus malheureuses pour l’évêché de Saint-Brieuc, au point de vue religieux. Le régime de la commende y reparut, avec des effets plus désastreux que la première fois. Jean de Rieux, qui fut nommé évêque à l’âge de dix-huit ans, garda ce titre pendant dix-neuf ans, sans avoir reçu les ordres sacrés, et sans résider, bien entendu, dans son diocèse. Le coadjuteur qu’on lui donna ne s’en occupa point davantage. Cette situation déplorable fut la première cause du relâchement de la discipline et de l’affaiblissement de l’autorité épiscopale. Jean de Rieux, étant devenu chef de sa famille par la mort de ses frères, résigna, heureusement, son bénéfice pour se marier, et du moins un pareil scandale ne se renouvela plus à Saint-Brieuc.

Cependant l’ordre ne fut pas rétabli sur le champ. L’ancien système de l’élection par le chapitre n’existant plus, il s’éleva des conflits entre le roi et le pape, au sujet de la nomination de plusieurs évêques de Saint-Brieuc. Chacun eut ses candidats. Parmi ceux du pape figurèrent des cardinaux, qui n’auraient été sans doute que des évêques commendataires, s’ils avaient été reconnus par le roi. Ce conflit se prolongea, malgré les dispositions du concordat de 1516, auquel on finit par revenir. Le pape conserva l’institution canonique, mais le roi eut la nomination des évêques, et dès lors on ne vit plus guère que des étrangers sur le siège de Saint-Brieuc.

Jean Du Tillet, qui fut agréé par Henri II, après le désistement du cardinal Du Bellay, est qualifié par Ruffelet : savant et zélé prélat. Savant ! Il le fut, si l’on en juge par ses nombreux ouvrages et par le rang qu’il occupait dans l’université de Paris ; mais il n’eut guère l’occasion de montrer son zèle à Saint-Brieuc. Il commit même la faute de traiter avec le titulaire de Meaux, qui devait échanger ce siège avec celui de Saint-Brieuc, en retour d’une pension. Le pape n’ayant pas ratifié une pareille convention, il s’ensuivit, entre les deux évêques, un procès qui ne finit qu’au bout de six ans, à la mort de Jean Du Tillet.

Au milieu de ces fréquents changements d’évêques,