Page:Lambert - Journal d'un bibliophile, 1927.djvu/130

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
JOURNAL D’UN BIBLIOPHILE

ser le résultat obtenu par les dames et demoiselles Alliées.

* * *

Dans le compte rendu du whist-concert de la Villa des Alliés, on a remarqué sans doute le nom de l’abbé Napoléon Gilbert, vicaire à Ste-Marie. Il nous fait plaisir de signaler que ce n’est pas la première fois que l’abbé Gilbert donne des preuves de sa sympathie à l’endroit de notre œuvre.

Grâce à sa générosité, la Collection Lambert s’est enrichie de l’histoire de la guerre de 1914, par Gabriel Hanotaux, de l’Académie française.

Cet ouvrage est publié en édition de luxe et cinq volumes ont déjà paru. Selon toutes les indications, l’ouvrage complet comprendra huit à dix volumes au moins.

Non content de faire à la Collection un si beau cadeau, M. l’abbé Gilbert a voulu que les murs du cabinet de lecture, mis à la disposition de ceux qui viennent visiter la bibliothèque, soient ornés de dessins de Massicotte, l’artiste montréalais.

Ces dessins sont parfaitement conformes à la physionomie canadienne française de la Collection, puisqu’ils représentent : La Bénédiction du Jour de l’An, Le Mardi Gras à la Campagne, Une Épluchette de Blé d’Inde, Une Veillée d’autrefois, Le Réveillon de Noël, Les Sucres, Le Saint-Viatique à la Campagne et La Visite de la Quête de l’Enfant-Jésus. Tous


126