Page:Langelier - Souvenirs politiques, vol 1, 1909.djvu/308

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
315
SOUVENIRS POLITIQUES

générosité, son affabilité proverbiale ne lui comptent que des amis.

M. Langelier a fait beaucoup pour Québec. Ayant consacré à nos affaires municipales une somme énorme de travail, il mérite le témoignage de reconnaissance qui lui sera donné samedi. N’est-ce pas sous son administration que se sont accomplies les grandes améliorations qui transforment l’aspect de notre ville ? »

M. Langelier avait en effet réorganisé la comptabilité municipale, il avait restauré les trottoirs qui étaient dans un état pitoyable ; il avait fait couvrir en macadam nos grandes artères publiques, la Côte d’Abraham, la Côte de la Montagne, celle du Palais et les rues St-Paul et St-Joseph. La Grande Allée avait été pavée en bois ; l’eau avait été introduite dans toutes les rues de la ville. C’est aussi pendant son administration que fut introduit l’éclairage électrique et que la ville fut dotée d’un nouvel aqueduc.

Le banquet fut présidé par M. Jules Tessier, aujourd’hui sénateur, qui était alors député à la Législature et conseiller municipal. Il s’acquitta de cette tâche avec succès. Il proposa la santé du héros de la fête dans les termes les plus délicats.

L’hon. M. Mercier qui assistait à ce ban-