Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/167

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

lecte du poème, j’adopterai pour cet o la même orthographe diphtonguée que pour l’ŏ libre non suivi d’une nasale, et j’écrirai buens comme buef, suens comme suer, cuens comme cuer ; mais au contraire om ne sera pas diphtongué.

Les deux tirades où l’o suivi d’une nasale n’est pas nasalisé renferment les mots :

Laisse xliii : chevaleros, seignor, raison, enveions, vos, otreions, baron, orgoillos, molt, sols, baston, avons, compaignons, tot, hontos, Avalon, ferons, Neiron, perdrons, aragon, esperon, aresteison, om, lion, menton, sont, beneïçon, font, dons, guarçon, boton, guarison, esleccion, bandon, mangons, pardon, celerions, mont (l. mundum), amor, nos.

Laisse lii : mont (l. montem), ros, compaignons, freor, raison, ferons, reençon, on, estions, Tors, vos, pont, amors, lion, mont (l. mundum), baron.

Inutile de faire remarquer, d’après cette assonance, que l’orthographe des manuscrits dans l’intérieur des vers, seigneur, chevalereus, leur, etc., n’est pas celle du trouvère ; à l’époque où celui-ci vivait, l’évolution d’ó libre en eu n’avait pas encore eu lieu.

XIV. — ó...ne. L’assonance féminine en on...e comprend 33 vers, en 3 laisses.

Laisse viii : corone, Rome, omes, Gironde, confondre, joindre, onques.

Laisse xlv : persone, araisone, confonde, honte, corone, longe, demandomes, destruiromes, oncles, boche, ome, onques, monde, reproche.

Laisse xlviii : persone, Gironde, Amarmonde, corone, longes.