Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/201

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Et Looïs remest ses eritiers. [*]
Ainz que Guillelmes peüst puis espleitier, [*]
245Ne il en France peüst puis repairier, [*]
Fu il a tort enserrez et muciez, [*]
Qu’il n’i aveit fors des membres trenchier ;
Trop li peüst Guillelmes delaier. [*]


XIV


Al mostier fu Guillelmes Fierebrace,
250Congié demande a l’empereor Charle ;
Et il li charge seissante omes a armes, [*]
D’or et d’argent trente somiers li baille. [*]
Vait s’en li cuens, de neient ne se targe, [*]
Et Looïs le conveie grant masse ; [*]
255Plorant apele Guillelme Fierebrace :
« Hé ! gentils cuens, por Deu l’esperitable,
Veez mon pere de cest siecle trespasse :
Vielz est et frailes, ne portera mais armes, [*]
Et ge sui jovenes et de petit eage ;
260Se n’ai secors, tot ira a damage, » [*]
Respont li cuens : « Ne seiez a malaise, [*]
Que, par l’apostre que l’en requiert en l’arche, [*]
Se ge ai fait icest pelerinage,[*]

    — 243 B1 A l. r. s. h. ; B2 A l. demorerent ses fie — 244 B1 peust puis reperier ; B2 sen peust reperier — 245 B a réuni ce vers au précédent — 246 B Fu si menez de paiens losengiers Et si atains l. au vis fier (B2 le princier) — 248 B Trop se p. — 251 A .xl. — 252 B Et .x. somiers dor et dargent l. b. — 253 B1 V. s. l. c. pour dieu lesperitable — 254 A1 conuoia ; B1 omet ce vers et les deux suivants — 258 A V. e. e. faibles ; A1 si ne puet porter a. ; A2 ne puet mais porter a. — 260 B1 ge i aurai damage ; B2 bien sai quaurai damage — 261 B nen soiez en m. — 262 B1 Que par celui qui mist noel en larche ; B2 Quar par ce dieu qui mist noel en larche — 263 B1 cestui pelerinage ; B2 sauoie fait cestui p.