Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/204

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Se vos donez tant que vueille chanter.[*]
315A cez paroles se trait a l’ajorner.[*]
Li cuens Guillelmes s’est par matin levez,
Al mostier vait le service escolter ;
Totes ses armes fait metre sor l’altel ;
De l’or d’Arabe les volt puis rachater.[*]
320Et l’apostoiles fu molt gentilz et ber,[*]
Qui se revest por la messe chanter.[*]
Quant li service fu diz et definez[*]
Es dous messages venant tot abrivez ;[*]
Ja conteront unes noveles tels
325Dont mainz frans om fu le jor esfreez.[*]


XVI


Al mostier fu Guillelmes Fierebrace.
Messe ot chantee li apostoiles sages ;
Quant il l’ot dite si vienent dui message,[*]
Qui li aportent unes noveles aspres :
330Que Sarrazin li font molt grant damage ;[*]
Pris ont par force la grant cité de Chapre,[*]
Et trente mile de chaitis qu’uns que altres,[*]
S’il n’ont secors, qui tuit morront a glaive.[*]
Li apostoiles en fu molt esmaiables ;[*]
335Demandant vait Guillelme Fierebrace.
L’en li enseigne aval, desus le marbre,

    — 314 B Manque. — 315 B le trait — 319 B les vait puis — 320 B Li a. — 321 B Il s. r. p. sa m. c. — 322 B afinez — 323 A Es vos paien poignant t. a. Dui messagier vinrent tot effrae — 325 A airez — 328 B si li vint — 330 B li ont fait g. d. — 331 C l. g. c. de carpes ; A la fort c. d. chartres Pris ont guaifier de police le sage — 332 B de gent molt honorable ; C Et bien .xxx. caitis que uns que autres — 333 B Sil nont par tems qui lor soit secorables Par tems morront dont ce iert granz otrages — 334 A qui f. m. amiables ; B1 enorables ; B2 enuiable