Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/207

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Ci sui venuz en mon pelerinage, [*]
S’ai amené molt petit de barnage ;
385N’ai que seissante de chevaliers a armes ;
Contre tanz reis ne porreie combatre. [*]
— Hé ! Deus aïde ! » dist l’apostoiles sages,
« Vei ci saint Pere, qui des anmes est guarde :[*]
Se por lui, sire, fais ui cest vasselage, [*]
390Char puez mangier les jorz de ton eage, [*]
Et feme prendre tant come il t’iert corage ; [*]
Ne feras mais pechié qui tant seit aspres, [*]
Se tant puez faire de traïson te guardes, [*]
N’en seies quites en trestot ton eage. [*]
395En paradis avras ton herberjage, [*]
Que nostre sire a ses buens amis guarde ;
Sainz Gabriel vos sera guionages. [*]
— Hé ! Deus aïde ! » dist li cuens Fierebrace, [*]
« Ainz mais nuls clers nen ot le cuer si large ! [*]
400Or ne laireie, por nul ome que sache, [*]
Ne por paien, tant seit ne fels ne aspres, [*]
A cez glotons ne me voise combatre. [*]
Bels niés Bertrans, alez prendre voz armes, [*]
Et Guielins et li altre barnages. » [*]
405Armes demande Guillelmes Fierebrace ;
L’en li aporte devant lui en la place.

    — 383 A Ge sui venuz ; B Venuz sui ci — 386 B manque. — 388 B2 q. e. g. d. a. ; B1 quest conducteur des ames ; C s. piere — 389 B faites c. v. ; C S. p. l. fais hui sire v. — 390 C et le jor compenage — 391 C test corage ; B E. p. f. t. e. es (B1 tu es) souz eage — 392 A B qui te soit aspres — 393 A manque ; C Sant pues f. — 394 B Quen s. q. ; C Toz s. q. a t. t. e. — 395 C a mis ton herbegage ; B sera tes heritages — 397 C vos fera ; B nos sera ; A sera nos — 398 B aide deus — 399 B Onc soldoiers not soldees s. l. ; C Ainz cheualiers not remede s. l. — 400 C Or nel lairoie por lonor de cartage — 401 A tant soit ne fols ne sages ; B ne fiers ne aspres ; C felons n. a. — 402 C ne men v. c. ; B que n. m. v. c. ; B2 A ces paiens — 403 C alez querre — 404 B2 et tout lautre