Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/225

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Par coardise ne face lascheté,
Qu’a mon lignage ne seit ja reprové. » [*]
790Seigne son vis, en est a tant levez. [*]
Li Sarrazins vint a lui esfreez, [*]
Ou veit Guillelme si l’a araisoné :
« Di mei, Franceis, ne me seit pas celé, [*]
A cui as tu si longement parlé ?
795— Veir, » dist Guillelmes, « ja orras verité :[*]
A Deu de gloire, le rei de magesté,
Qu’il me conselt par la soe bonté, [*]
Que je te puisse toz les membres coper, [*]
Et que tu seies par mei en champ matez. »
800Dist li paiens : « Tu as molt fol pensé. [*]
Cuides tu donques tes Deus ait poesté
Que il te puisse vers mei en champ tenser ? [*]
— Gloz, » dist Guillelmes, « Deus te puist mal doner !
Quar s’il me vuelt maintenir et guarder, [*]
805Tost en sera tes granz orguelz matez. [*]
— Veir, » dist li Turs, « tu as molt fol pensé. [*]
Se tu voleies Mahomet aorer,
Et le tien Deu guerpir et desfier,
Ge te dorreie aveir et richeté, [*]
810Plus que n’ot onques trestoz tes parentez. [*]
— Gloz, » dist Guillelmes, « Deus te puist mal doner !
Que ja par mei n’iert mais Deus desfiez. [*]
— Veir, » dist li Turs, « tu iés de grant fierté, [*]
Quant en bataille ne puis ton cors tenser.

    — 789 C ne soit il r. ; B1 Que mon — 790 B1 seigna son chief si est en pie l. ; B2 Son chief seigna si est en pie l. ; C manque — 791 C desreez ; B tot armez — 793 B guarde ne soit cele — 795 B2 G. a dit dirai ten verite — 797 C Qui me ; B1 Que me ; B2 Qui hui maiut — 798 C Que il te puist. — 800 B2 trop f. penser — 802 C en champ vers moi — 804 B Se il m. v. — 805 B Molt tost s. ; C Tost i s. ; — 806 B fol penser — 809 C honor et r. — 810 A Plus te dorroie que not t. p. — 812 B2 Quar j. p. m. ni. m. d. vilaine ; C Ja li miens dieus nert par moi deffies — 813 A molt ies