Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/253

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Ja vo conseilz ne sera refusez. »
Guillelmes baise la dame o le vis cler, [*]
Et ele lui, ne cesse de plorer.
1415Par tel convent es les vos desevrez [*]
Que ne se virent en trestot lor aé :[*]
« Sire Guillelmes, » dist l’apostoiles ber.
« En dolce France vos en convient aler.
Ci remaindra Galafres l’amirez, [*]
1420De vostre part avra Rome a guarder. » [*]
Respont li cuens : « De folie parlez. [*]
De traïson ne fui onques retez :
D’or en avant m’en dei ge bien guarder. [*]
— Sire Guillelmes, » dist l’apostoiles ber,
1425« En dolce France vos en convient aler :
Mil chevaliers avuec vos en merrez, [*]
D’or et d’argent trente somiers trossez. [*]
Toz as conquis, ses en deis bien porter. »[*]
Respont li cuens : « Ce fait a mercier. » [*]


XXXIIII


1430Un diemenche, .xv. jors après Pasques, [*]

    — 1413 B la pucele o vis cler — 1415 A ainsi sont deseure — 1416 A Puis ne s. v. — 1419 A1 exponctue Galafre et met en marge Garsile — 1420 A nostre — 1421 C a vostre volente ; B bien fait a creanter Mes filleuls est gart ni peust maluaiste Sil le fesoit par dieu de mageste Ne remaindroit el monde desoz de Tant le siuroie quauroit le chief cope Mais gart tres bien la terre et le regne Que loeys sont les granz heritez Mon droit seignor qui tant a de bontez Et dist li rois tot a vo volente Vos sauez bien et si est veritez — 1423 B Do. e. a. crerai en damede Et si ferai la soie volente Et g. molt auez bien parle Seinsi le faites com lauez deuise Dont serez vos mes drus et mes priuez — 1426 B menez — 1427 A .xxx. s. prenez — 1428 A3 Tes as c. ; C ses en dois enmener ; B Conques les as bien les en dois porter — 1429 B Et dist li c. — 1430 A1 En d. ; A3 Une dimenche