Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/273

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Ne Looïs a son seignor ne tient. [*]
Quant ge li dis les nons des chevaliers,
1865Adonc i fustes assez tost menaciez [*]
Et desfiez de la teste trenchier ;
Ne fust por ce qu’esteie messagiers,[*]
Il m’eüst fait toz les membres trenchier, [*]
Ardeir en feu o en eve neier. » [*]
1870Guillelmes l’ot, le sens cuida changier.
Toz les ostels vont et prendre et cerchier ;
Tot le herneis ont en un mont ruié,
Et qui nel volt de buen gré otreier
Ainz n’i mist guage fors la teste trenchier.
1875Et li borgeis sont en fuie tochié ;
Li cuens les fait retenir et leier.
Li traïtor, cui Deus doint encombrier,
Qui le mal plait aveient comencié,
En fuie tornent par esforz de destriers, [*]
1880De ci as portes ne finent de brochier, [*]
Mais a chascune truevent felon portier, [*]
Le treüage lor i convint laissier, [*]
Que nuls n’en voldrent en prison estuier [*]
Por nul del mont qui en seüst preier, [*]
1885Li cuens Guillelmes comença a brochier [*]
Tresqu’a l’ostel al franc borgeis Hungier ; [*]
Acelin trueve sor un perron ou siet,
Mais tant le trueve et orgoillos et fier
Que contre lui ne se deigna drecier.[*]

    — 1863 A Na l. na s. s. nafiert — 1865 B Assez i fustes de trestoz menaciez — 1867 A escuiers — 1868 B de mon cors mehaignier — 1869 manque, ainsi que les 5 vers suivants, dans A — 1879 B Et quant il voient sur eus (B2 seur) est li merchis En f. t. — 1880 B ne voldrent atargier — 1881 B auoit f. p. — 1882 A l. conuint a laissier — 1883 B Que puis nalerent par besoin ostoier — 1884 B Por nul el siecle — 1885 B huchier Or tost barons pensez de vos aidier Mar en iront li culuert paltonier Li cuens g. ne fine de brochier — 1886 B le f. b. bertier — 1889 B2 Encontre lui