Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/282

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« En ceste ville n’iert il par vos tochiez, [*]
Quar li borgeis li voldreient aidier ;
Traïson n’est pas buene a comencier. »
Et dist Richarz : « Tant sui ge plus iriez. [*]
2075Ge manderai al duc par amistié [*]
Qu’en dolce France vueil o lui chevalchier ;
Nos serons seize molt bien apareillié ; [*]
Se de sa gent le poons hors sachier, [*]
Chascuns avra un buen coltel d’acier :
2080Iluec sera murdriz et essilliez. » [*]
La li afient tel quinze chevalier, [*]
Mielz lor venist qu’il l’eüssent laissié ; [*]
Quar puis en furent honi et vergoignié.
Deus ! qu’or nel set li cuens o le vis fier ! [*]
2085Al matin monte, pense de chevalchier
Tresqu’a Lion, un riche gualt plenier ;
En une lande sont descendu a pié ;
Li païsant lor portent a mangier. [*]
Quant ont disné li noble chevalier, [*]
2090Alquant s’endorment, quar il sont travaillié. [*]
Veit le Guillelmes, molt l’en prist grant pitié : [*]
Ses armes crie por sei apareillier ;
L’en li aporte senz point de delaier :
Il vest l’alberc, lace l’elme d’acier [*]
2095Et ceint l’espee al pont d’or entaillié ;[*]

    — 2071 B E. c. terre — 2074 B Et tant sui g. p. liez — 2075 B Mander le vueil par molt grant a. — 2077 B1 .xiii. — 2078 B l. p. esloignier — 2080 B Si le porrons murdrir et detrenchier — 2081 B .xvi. c. — 2082 A M. li v. ; B2 Qui miex v. — 2084 B nen set — 2088 B leçon + Iluec mangierent por lou cors aesier — 2089 Leçon de C ; A Apres mengier font les napes drecier ; B Quant franceis durent de la table drecier — 2090 A Desoz les arbres prenent a someillier ; B Molt durement pensent (B2 pristrent) a someillier Que molt estoient pene et trauaillie — 2091 B2 Voit les g. ; B si le. p. g. p. Dormir les lest souz .i. arbre foillie De lune part sest li quens apoiez — 2094 B lelme doblier — 2095 B Et ceint joieuse a son flanc senestrier