Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/289

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Qu’il ont Guillelme et Looïs trové. [*]
2230Al pié li vont por la merci crier :
« Merci, frans cuens, por Deu de magesté ! [*]
De la pucele vos a petit membré
Cui vos avez voz convenz afiez. [*]
Morz est Guaifiers de Police li ber ; [*]
2235Assez la quierent conte, demaine et per, [*]
Altre que vos ne vuelt s’amor doner.
Por altre essoigne somes meü assez :[*]
Morz est Galafres, li gentilz amirez,[*]
Que vos feïstes baptisier et lever,
2240Et l’apostoiles est a sa fin alez.
Gui d’Alemagne a ses oz assemblez ;
Pris a de Rome les maistres fermetez. [*]
Toz li païs est a dolor tornez,
Gentilz om sire, se vos nel secorez. »
2245Ot le Guillelmes, s’est vers terre clinez, [*]
Et Looïs comença a plorer. [*]
Veit le Guillelmes, le sens cuide desver :[*]
« Hé ! povres reis, lasches et assotez, [*]
Ge te cuideie maintenir et tenser
2250Envers toz cels de la crestienté, [*]
Mais toz li monz t’a si cueilli en hé [*]
En ton service vueil ma jovente user [*]
Ainz que tu n’aies totes tes volentez. [*]

    — 2229 B Quil o. le conte — 2231 B1 M. bels sire ; B2 M. font il — 2233 B A cui auez — 2234 A1 M. e. rois otes (otes, exponctué, est remplacé par gaifiers écrit en marge) ; B dypolite l. b. Ni a plus doir que la bele al vis cler A lui en est remese lirete (B2 remes tout lerite) — 2235 B Molt la demandent ; A c. et dus et p. — 2237 Leçon de C ; A i sui venuz a. ; B manque — 2238 A li riches ; B1 galfiers ; B2 gaifier — 2242 A Si pres de r. — 2245 B enclinez — 2246 B A l. c. a parler Trestot ainsi com ja oir porrez — 2247 B manque — 2248 B Rois dist li cuens par deu de majeste — 2250 B Vers toz les homes — 2251 B si ta. — 2252 B jeunesse — 2253 B Ancois que naies tot, ton regne a garder