Page:Langlois - Le couronnement de Louis.djvu/293

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

La veïssiez un estor comencier,
Tante anste fraindre et tant escu percier
Et tant halberc desrompre et desmaillier,
L’un mort sor l’altre verser et tresbuschier !
2335Et cil de l’ost se furent halbergié.
Si les encloent et devant et derrier. [*]
De cels de Rome ne voldrent nul laissier [*]
Que tuit ne fussent ocis et detrenchié, [*]
Et li alquant retenu et leié.
2340Fuit s’en li sire ques ot a justicier. [*]
Li cuens Guillelmes le suit tot eslaissiez ; [*]
Il li escrie : « Retorne, chevaliers, [*]
O ja morras a lei de paltonier. »[*]
Lez le costé li a colé l’acier ; [*]
2345Tot l’embroncha sor le col del destrier. [*]
Traite a l’espee, vait li colper le chief,[*]
Quant il li crie et manaide et pitié :[*]
« Ber, ne m’oci, se tu Guillelmes iés, [*]
Mais pren mei vif, molt i puez guaaignier :[*]
2350Ge te dorrai un grant mui de deniers. » [*]
Li cuens Guillelmes s’est de lui aprochiez, [*]
Et cil li rent le brant forbi d’acier. [*]
A Looïs l’a rendu prisonier, [*]
Puis s’en retorne arriere a ses foriers.
2355Gui d’Alemaigne se leva sor ses piez, [*]

    — 2336 B2 Si l. escrient — 2337 B Des .m. de r. ne. v. un l. — 2338 B Que toz nes face ocire et detrenchier — 2340 A lez .i. mont eslaissiez ; B qui les deuoit guier — 2341 A manque — 2342 B A vois e. retornez c. — 2343 B1 O. j. m. en fuiant com bergier ; B2 O. j. morrez en fuiant com lasnier — 2344 B De lance forte planee de pomier + la leçon ; A Lez le halberc — 2345 B2 T. l. courba — 2346 A Vet li c. l. c. ; B Volt li tolir l. c. — 2347 A Q. il li prie — 2348 B2 se tu quens g. ies — 2349 B1 M. p. mon vis m. i. puet g. ; B2 bien i p. g. — 2350 B2 un mui de bon d. — 2351 B sest vers lui a — 2352 A Li dus li tent son riche brant dacier — 2353 A le rendent — 2355 B G. da. fu en rome li sers Si se leua en estant sus ses piez