Page:Lanson - Manuel bibliographique de la littérature française moderne, t1, 1921.djvu/136

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
102
LES TRADUCTEURS



VI


Historiens, géographes et voyageurs.


1. Grecs.


Appien.


1130. Appian Alexandrin, historien grec. — Des Guerres des Romains l. XI, assavoir le Libyque, le Syrien, le Parthique, le Mithridatique, l’Illyrien, le Celtique, et cinq des Guerres civiles. Plus le sixième desdites Guerres civiles extrait de Plutarque, trad. par Claude de Seyssel, 1544, in-fol.

1131. L’Ibérique et l’Hannibale, trad. par Des Avenelles, 1558.

1132. Histoire d’Annibal Carthaginois, trad. par B. Tagault, 1559.


Chalcondyle.


1133. Histoire de la Décadence de l’Empire grec, trad. par Blaise de Vigenere, 1577, in-4.


Diodore.


[Cf. Amyot, n° 984.]


1134. Histoire des successeurs d’Alexandre le Grand, extraite de Diodore Sicilien, et quelque peu de Vies écrites par Plutarque, trad. par Claude de Seyssel. Paris, Josse Badius, 1530, in-fol., et Paris, 1545, in-16. (Livres XVIII-XX et la fin de la Vie de Demetrius, de Plutarque.)

1135. Diodore de Sicile, les Trois Premiers Livres, trad. par Ant. Macault (sur le latin), 1535, in-4.


Eusèbe.


1136. L’Histoire Ecclésiastique, trad. par Cl. de Seyssel, Geoffroy Tory, 1532, in-fol.


Hérodien.


1137. L’Histoire des Empereurs Romains depuis Marcus, trad. par Jean Colin (sur le latin), 1541 ; — par Jacques de Vintemille (sur le grec), 1554.