Page:Lanson - Manuel bibliographique de la littérature française moderne, t1, 1921.djvu/170

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
136
LES TRADUCTEURS


1528. L’Iphigénie d’Euripide… tournée de grec en françois par l’auteur de l’Art Poétique (Thomas Sibilet, cf. n° 685), 1549, in-12.


Plaule.


1529. Le Brave, comédie de J.-Ant. de Baïf (dans les Jeux, n° 1726).


Senèque.


1530. Agamemnon, trad. par Ch. Toustain, 1557, in-4 ; — par Le Duchat, 1561, in-4.

1531. Quatre Tragédies de Senèque (Hercule furieux, Thyeste, Agamemnon, Octavie), trad. par Roland Brisset, 1590, in-4.


Sophocle.


1532. La Tragédie de Sophocle intitulée Electra, trad. par Lazare de Baïf, 1537, in-8.

1533. Antigone, tragédie de Sophocle, trad. par J. Ant. de Baïf (dans les Jeux, n° 1726).


Térence.


1534. Le grand Therence en françois tant en rime qu’en prose, Ant. Vérard, s. d., in-fol.

1535. Les six comédies de Térence, trad. par J. Bourlier, 1566, in-8.

1536. Les six comédies de Térence, corrigées en presque infinis endroits, par Marc Antoine Muret, 1583, in-12.

1537. Première Comédie de Térence, appelée L’Andrie, nouvellement traduite et mise en rime françoise, Lyon, 1537 ou 1555, in-8 (attribuée à Des Périers, sans raison) ; — trad. en prose française par Ch. Estienne, 1542, in-12.

1538. L’Eunuque, comédie de Térence, trad. par J.-A. de Baïf (dans les Jeux, n° 1726).


2. Latins modernes.


Buchanan.


1539. Jephté, trad. par Claude de Vesel, 1566, pet. in-8 ; — par Florent Chrestien, Orléans, 1567, in-4 ; — par Pierre de Brinon, Rouen, 1614, in-12. [S].