Page:Lao-tseu traduit par Jules Besse.djvu/31

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



XIII



Dès qu’il y eut des honneurs, la bonne impression produite fut égale à l’abjection causée.

Dès qu’on estima plus particulièrement quelqu’un, le désir d’être quelqu’un ressembla à une grande inquiétude d’esprit.

Sur ces deux points je m’explique : la conséquence pratique des honneurs c’est la bassesse d’âme. Le cœur bat aux hommes qui en obtiennent. Les hommes à qui les honneurs échappent ressemblent à des chiens battus.

À l’origine de nos grandes inquiétudes d’esprit, il y a le désir d’être quelqu’un.