Page:Larive Fleury Grammaire 1910 tome 4.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


6 NOTIONS PRELIMINAraES.

lées : labiales, qui se prononcent des lèvres; palatales, qui se prononcent du palais; dentales, qui se prononcent des dents, et linguales, qui se prononcent de la langue. Voici le tableau des consonnes.

��FAMILLES

�TÉNUES

�ASPIRÉES

ténues

�■r.

'ji

X.

z

u

>• o

E

b 1

�ASPIRÉES

moyennes

�■r.

<

< z

�SIFFLANTES

fortes

�SIFFLANTES

faibles

�Labiales. Palatales. Dentales. Linguales

�P

c, k, q

.t

r

�ph, f

ch (dur)

th

rh

�V

»

B

ill

�m

gn n »

�» ch

s »

�»

z

»

��Les quatre consonnes /, m, n, r, sont appelées liquides; elles se remplacent assez souvent les unes les autres ; yetv sont quelquefois considérés comme des demi-voycllcs.

Les principales consonnes composées sont pi, pr, bl, br, cr, cl, ctil, fl, t'r, yr, gl, tr, thr, dr.

��DES SIGNES ORTHOGRAPHIQUES

��15. — Les signes orthographiques sont : les accerds, le tréma, la cédille, le trait d'union, l'apostrophe.

Remarque historique. — Les signes orthographiques n'ont com- mence a être en usage que vers le milieu du seizième siècle. Encore s'en faut-il de beaucoup qu'à l'origine ils aient été tous employés.

16. — Des accents. Il y a trois sortes d'accents : l'accent aigu y'}, Vdccent grave (^) et Vaccent circonflexe ( ^ ).

Accent aigu. On met l'accent aigu {') :

Sur tout c fermé qui termine une syllabe. Ex. : Bon-tÉ*.

V-ri-t('.

Remarque historique. — L'accent aigu remplace assez souvent un ancien s supprimé. Ex. : Épée pour espée; école pour eicole.

Accent grave. On met l'accent grave (^) :

1 Sur tout c ouvert qui termine une syllabe dans le corps dun mot. E^. : P^^re, ri-vi-è-re.

2° Sur tout c ouvert qui se trouve dans la dernière syllabe d'un mot terminé pars. Bx. : Ac-c<^, suc-cès.

�� �