Page:Lassus, Viollet-le-Duc - Projet de restauration de Notre-Dame de Paris.djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

équestre de Philippe-le-Bel[1]. Les cercueils en plomb servirent à faire des balles ; enfin, le trésor[2], dont il ne reste que quelques morceaux, fut jeté dans le creuset de la Monnaie ou dispersé.

  1. Il existe aux Archives du royaume des dessins très complets et très bien exécutés de toutes ces tombes. M. Gilbert, conservateur de Notre-Dame, possède un dessin, peut-être unique, de le statue de Philippe-le-Bel.
  2. Voir aux Archives du royaume, les procès-verbaux détaillés de tous les objets qui composaient le trésor.