Page:Lavoisier - Opuscules physiques et chimiques.djvu/282

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


124:2 De la préc ipitati on EXPÉRIENCEII.

V récif nation de la terre calcaire dijjbute dans Vacidc nîtreux par Valkali de la foude rendu caujiique.

J'ai verfé dans une féconde portion de la même dilTolution , de l'alkali de la foude en liqueur dépouillé de fluide élalHque paria chaux. (Voyez ci-deffus Expérience III. ) La précipitation s'eft faite comme à l'ordinaire ; ayant enfuite lavé & féché le précipité , il s'eft trouvé pefer 3 gros [^8 grains: cette terre étoit une véritable chaux, elle étoit dilToluble dans l'eau dans la même pro- portion que la chaux , l'eau de chaux qui en réful- toit, donnoit une crème de chaux à la furface , elle ne faifoit prefque aucune eiïervefcence avec les acides, elle communiquoit la caufticité aux alkalis , elle décompofoit à froid le fel ammoniac; en un mot , on ne pouvoit affigner aucune diffé- rence entre elle de une véritable chaux faite par la calcination.

EXPÉRIENCE II L

Frécipitation de la terre calcaire dijfoute dans Vacidi nîtreux par une folution d^alkali volatil concret,

La précipitation , dans cette Expérience , s'eft faite avec un mouvement d'eifeivefcence aflez

�� �