Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/268

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Le maître d’école, plus confus que Noémie, surtout plus coupable, dévora cet affront en silence.


XXVI

LA PAROLE VAUT MIEUX QUE LE SIGNE.


La folle, toujours penchée au-dessus de la berge, regarde s’approcher dans la lumière de la lune, sur le lit à demi-desséché du ruisseau, les deux assassins.

— Attends-nous, répète le chef, nous allons te rendre la petite Marie-Louise. Elle est ici, couchée sous les feuillages.

Quand il est assez près d’elle, il tire de sa ceinture un pistolet chargé. La folle, immobile, contracte ses prunelles pour mieux voir… Le chef allonge le bras et vise au cœur de l’infortunée. Racette dit à son complice : J’aimerais mieux la prendre vive ; nous la tuerons ensuite.

Le chef baisse son arme : Viens, reprend-il, descends ! nous ne sommes pas capables de monter l’enfant dans nos bras.